Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Un groupe de 14 jeunes marocains  a été fait otage en Birmanie par des groupes armés qui réclament visiblement une rançon en échange de leur libération. Les circonstances de leur captivité restent cependant mystérieuses tout comme les raisons les ayant conduit dans ce pays à haut risque en proie à une guerre civile sans fin. Selon une source proche du dossier, les  captifs ont été victimes d’une escroquerie à l’emploi  dans le domaine informatique en Thaïlande  avant de se rendre au Myanmar, ex-Birmanie, dirigée par une junte militaire. Dans ce pays d’Asie, trois groupes armés ethniques, l'Armée de libération nationale Taaung (TNLA), l'Armée d'Arakan (AA) et l'Alliance démocratique nationale du Myanmar (MNDAA), sont en guerre contre le régime en place. La diplomatie marocaine s’est mobilisée pour obtenir la libération des otages. «Le ministère des Affaires étrangères et des Marocains résidant à l’étranger suit de très près la situation», déclare une source au 360, indiquant que l’ambassade du Maroc à Bangkok « a entrepris des démarches auprès des autorités thaïlandaises et myanmaraises en vue de surveiller l’évolution des événements ».

Les plus lus