Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

La question du retour définitif à l’heure légale GMT, qui suscite l’intérêt d’une bonne partie de la population, est en examen au sein du gouvernement, a assuré le porte-parole du gouvernement. L’adoption définitive de GMT+1 en 2018 tout au long de l’année, excepté pendant le mois de Ramadan, n’a pas été du goût de tout le monde. En effet, les Marocains en général ont du mal à en percevoir l’utilité et le bénéfice. Soulevé à chaque automne, notamment à l’occasion de la rentrée scolaire, le problème GMT+1 impacte négativement les familles qui doivent sortir de chez eux dans l’obscurité. Avec tout ce que cela comporte comme insécurité surtout pour les enfants. Interrogé sur la question lors du point de presse tenu à l’issue du conseil du gouvernement du jeudi 11 novembre, Mustapha Baitas a fait savoir que le Maroc examinait la possibilité de changer de fuseau horaire et repasser à l’heure GMT. C’est en étude au sein gouvernement a-t-il confié, ajoutant que « quand ce sera possible, le gouvernement ira dans ce sens » « Je peux comprendre qu’il y ait des difficultés chez les familles, mais ce sujet doit être étudié dans son intégralité. Bien sûr, le gouvernement y pense et c’est un sujet qui fait l’objet de discussions au sein du gouvernement », a-t-il assuré. Le maintien de GMT+ 1 juste pendant la saison estivale est une décision de bons sens qui n’a pas fait son temps.

Les plus lus