Tedros Adhanom Ghebreyesus, DG de l'OMS.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Nonobstant le déploiement des campagnes de vaccination à travers le monde, le nombre des décès liés au Covid-19 sera « au train où vont les choses » plus élevé en 2021 qu'en 2020, a prévenu vendredi 14 mai le Cassandre - directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus. La pandémie du Sars-Cov-2 a fait au moins 3,3 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019 et l’apparition de variants ainsi que la progression inégale des campagnes de vaccination selon les pays continuent d’inquiéter. Le patron de l’OMS a en outre appelé les pays à renoncer à vacciner les enfants et les adolescents contre le Covid-19 et faire don des doses ainsi libérées au système Covax pour les redistribuer aux pays défavorisés. « Je comprends pourquoi certains pays veulent vacciner leurs enfants et adolescents, mais pour le moment, je les exhorte à reconsidérer cette décision et à faire plutôt don de vaccins à Covax », a-t-il plaidé. « À l’heure actuelle, seulement 0,3% de l’approvisionnement en vaccins est destiné aux pays à faible revenu », a déploré M. Tedros. Un appel qui a tout l’air d’un vœu pieux.

Les plus lus