La rédaction
11/3/2021 2:57
Benacer Boulaajoul, directeur général de Narsa.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Que du chemin parcouru par l'Agence nationale de sécurité routière (Narsa) depuis sa création, il y a trois ans, dans la mission complexe qui est la sienne : l’instauration d’«un comportement routier citoyen», « assurer une organisation routière plus sûre et «améliorer la qualité des services rendus aux usagers de la route…» S’agissant du nombre des accidents de la route, les indicateurs provisoires 2020 publiés à l'occasion de la célébration de la Journée nationale de la sécurité routière sont au vert. Ils font ressortir une baisse significative de tous les indicateurs relatifs aux accidents corporels  par rapport à 2019 : 85.208 sinistres en 2020, soit une réduction de 17,06%, dont 2.499 accidents mortels, avec une diminution de 16,98%, alors que le nombre des personnes qui ont péri a atteint 2.774, soit une décrue de 18,03%. Côté personnes blessées, le bilan est de 6.539 blessés graves, soit une baisse de 22,31%, et 112.516 usagers de la route blessés légèrement, soit une diminution de 19,20%, précise Narsa. Ce recul notable, explique l’agence, dirigée par Benacer Boulaajoul, est redevable notamment à un fait conjoncturel : la mise en place des mesures relatives à l’état d’urgence sanitaire au Maroc lié au Covid 19, à partir du 20 mars 2020. Ces restrictions ont contribué à la réduction de la mobilité des personnes, ce qui a induit une forte diminution des risques routiers.

Sur le chapitre numérique, Narsa a pris une sacrée longueur d’avance dans la course à la digitalisation. Elle a annoncé au mois de janvier dernier un raccourcissement des délais pour la prise des rendez-vous qui désormais ne dépassent pas deux jours à compter de la date de réservation sur le portail «Narsa Khadamat» où l’usager de la route peut bénéficier presque de tous les services habituels : du permis de conduire à la visite technique en passant par la mutation de propriété des véhicules. À noter que le nombre de permis de conduire et de certificats d’immatriculation à renouveler à partir du 1er octobre 2020 s’était établi à 910.000 documents, un chiffre appelé à atteindre plus d’un million à fin 2020.

Le bilan des actions de sensibilisation aux drames de la route, exposé lors des travaux de la 3ème  session du conseil d’administration de Narsa, est tout aussi satisfaisant. Parmi ces actions figure le  concours national de la sécurité routière « Mon Initiative pour la vie », l’émission TV show 202, les clubs de l’éducation à la sécurité routière, la Journée d’information en collaboration avec les FAR, la journée de sensibilisation en partenariat avec la présidence du ministère public… Plusieurs autres projets sont dans le pipe. Par exemple, le dispositif de guichet unique avec Al Barid Bank, qui permettra le dépôt des dossiers de permis de conduire et de cartes d’immatriculation ainsi que le paiement des frais auprès des 763 agences du réseau de Al Barid Bank, qui viendront en renfort des 76 centres d’immatriculation de véhicules.

Les plus lus