Moncef Slaoui.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Moncef Slaoui, qui était jusqu’à récemment directeur scientifique du développement du vaccin COVID-19 à l'Opération Warp Speed sous l'administration Trump, est dans de beaux draps. Il a été renvoyé d'une entreprise où GlaxoSmithKline est actionnaire en raison d'allégations de harcèlement sexuel.

GSK a pris connaissance des allégations contre Slaoui en février et a engagé un cabinet d'avocats extérieur, Morgan Lewis, pour enquêter, a annoncé la société. L'enquête « a confirmé les allégations et se poursuit », a révélé GSK. Le Dr Slaoui est démis de ses fonctions de président du conseil d'administration de Galvani Bioelectronics, une co-entreprise de GSK et Verily Life Sciences.

« Les comportements du Dr Slaoui sont totalement inacceptables », a déclaré GSK dans un communiqué. « Ils représentent un abus de sa position de leader, violent les politiques de l'entreprise et sont contraires aux valeurs fortes qui définissent la culture de GSK. »

Nommé responsable scientifique de l'opération Warp Speed en mai dernier, Slaoui a quitté ce rôle en janvier et a brièvement travaillé comme conseiller de l'administration Biden. Ce grand scientifique marocain a travaillé de 2006 à 2017 pour GSK où il a supervisé la recherche et le développement, puis les vaccins contre le coronavirus. Prochaine mission de notre éminent professeur ?  Trouver un vaccin contre la harcèlement sexuel ?

Les plus lus