Les Algériens ont accueilli la nouvelle année 2002 avec un poisson d’avril. Et n’importe quel canular. Selon plusieurs médias du pays...

Les Algériens ont accueilli la nouvelle année 2002 avec un poisson d’avril. Et n’importe quel canular. Selon plusieurs médias du pays de Tebboune dont le site algeriepartplus.com, un nouveau scandale a ébranlé samedi 1er janvier la compagnie nationale Air Algérie. Ce jour, « près de 400 passagers se sont déplacés à l’aéroport International d’Alger munis de leurs billets d’avion dans l’espoir de prendre leurs vols et de rejoindre leurs domiciles à l’étranger. Leur surprise fut si grande et leur déception si prompte car leurs billets d’avion portent… sur des vols fictifs qui n’ont pas été encore programmés par Air Algérie. » rapporte le média algérien. Et de poursuivre : « Des cris de colère, de la rage, des querelles et des algarades, l’ambiance fut rapidement électrique à l’aéroport international d’Alger des passagers refoulés par les agents d’Air Algérie n’ont pas pu retenir leur exaspération parce qu’il leur a été clairement expliqué que leurs billets d’avion n’ont aucune validité.

Et pourtant, ils ont bel et bien payé des sommes faramineuses pour acquérir ses billets sur le portail web officiel d’Air Algérie. » Selon les informations que le journal a pu recueillir et confirmer auprès de diverses sources concordantes, « les billets d’avion achetés invalidés par Air Algérie concernent les vols AH1214, AH1002, AH1004, AH1006 et AH1024. Il s’agit de vols reliant Alger à Paris-Orly, Paris-Roissy Charles de Gaulle et Marseille. Les passagers de ces vols se sont bel et bien déplacés à l’aéroport international d’Alger pour découvrir ensuite que leurs vols n’ont jamais… été programmés par Air Algérie déplore algeriepartplus.com. Encore un coup des services marocains.

Les plus lus