Le président français Emmanuel Macron.

Le président français Emmanuel Macron a perdu le contrôle de l'Assemblée nationale lors du 2e tour des élections législatives organisées...

Le président français Emmanuel Macron a perdu le contrôle de l'Assemblée nationale lors du 2e tour des élections législatives organisées dimanche, un revers majeur qui pourrait plonger le pays dans la paralysie politique s'il ne parvient pas à négocier des alliances avec d'autres partis, particulièrement la droite classique (LR).

La coalition centriste Ensemble ! de Macron, qui souhaite relever l'âge de la retraite et approfondir l'intégration européenne, était en passe d'obtenir le plus grand nombre de sièges à l'issue des élections de dimanche.

Mais elle sera loin de la majorité absolue nécessaire pour contrôler le Parlement, selon les résultats quasi définitifs.


Les résultats définitifs sont :


Ensemble! - 245 députés (environ 160 LREM, 45 Modem, 30 Horizons) - n’a donc pas la majorité absolue à l'issue des élections législatives. Il aurait fallu au moins 289 députés pour l’obtenir.

La Nupes - 131 députés (environ 75 LFI, 20 PS, 20 EELV, 10 PCF).

Le Rassemblement national - 89 députés.

Les Républicains et l'UDI - 74 députés

(61 LR, 3 UDI et 10 DVD).

« Le résultat est un risque pour notre pays au regard des défis que nous devons relever », a déclaré le Premier ministre Élisabeth Borne, tout en ajoutant que dès lundi, Ensemble s'emploiera à rechercher des alliances. Sinon en cas de blocage législatif, Macron sera obligé soit à gouverner par ordonnances, abuser de la procédure d’urgence (Article 49-3) ou dissoudre l’assemblée.

Les plus lus