Vladimir Poutine / Mikhail Klimentyev AFP.

Visiblement exaspérée par les sanctions contre son pays qui n’en finissement pas et la délivrance d’armes sophistiquées à Kiev, le...

Visiblement exaspérée par les sanctions  contre son pays qui n’en finissement pas et la délivrance d’armes sophistiquées à Kiev, le président Vladimir Poutine a averti l'Occident que la Russie frapperait de nouvelles cibles qu’elle n’avait pas visées jusqu’ici si les États-Unis commençaient à fournir à l'Ukraine des missiles de plus longue portée, a rapporté dimanche l'agence de presse TASS.

Si de tels missiles sont fournis, « nous frapperons les cibles que nous n'avons pas encore frappées », a déclaré Poutine dans une interview accordée à la chaîne de télévision publique Rossiya-1. Poutine qui n’a pas nommé les cibles que la Russie envisage de frapper si les pays occidentaux commencent à fournir à l'Ukraine des missiles de plus longue portée a déclaré que le « tapage » autour des livraisons d'armes occidentales à l'Ukraine était destiné à faire durer le conflit. L'Ukraine est à la recherche de systèmes de lancement de roquettes multiples (MLRS) tels que les HIMARS M270 et M142 pour frapper les troupes et les stocks d'armes à l'arrière des forces russes. Le président américain Joe Biden avait annoncé la semaine dernière  son intention de donner à l'Ukraine des systèmes de roquettes HIMARS (The High Mobility Artillery Rocket Systems) de précision (portée de 300 km maximum) après avoir reçu l'assurance de Kiev qu'elle ne les utiliserait pas pour frapper des cibles à l'intérieur de la Russie.

Garantie que Dimitri Medvedev, le premier ministre russe, a fustigée lors d’une interview accordée en milieu de semaine dernière à la chaîne Al Jazeera estimant que les Américains s’ont aucune prise sur les décisions de l’armée ukrainienne. Bien que les responsables russes aient averti que la décision des États-Unis de fournir à l'Ukraine des systèmes de roquettes avancés pourrait exacerber le conflit, M. Poutine a déclaré que cela n'entraînerait pas de changements fondamentaux sur le champ de bataille. « Nous comprenons que cette fourniture (de systèmes de roquettes avancés) par les États-Unis et certains autres pays est destinée à compenser les pertes de cet équipement militaire », a déclaré Poutine. Dans un extrait de la même interview à Rossiya-1, diffusé samedi, Poutine s'est vanté du fait que les forces antiaériennes russes ont abattu des dizaines de drones ukrainiens et qu'elles sont « en train de les écraser comme des noix ».

Les plus lus