J’ai dévoilé trop mon jeu…

Une équipe du canard a été reçue par le président du WAC chez lui à Casablanca pour parler de ses échecs, de sa relation difficile avec les supporters et de ses résolutions…

Le public wydadi demande votre tête. Qu’est-ce qui ne va pas ?

L’enchaînement des mauvais résultats du club qui a laissé filer notamment le sacre de la Champions League  africaine qui était à sa portée et sa défaite en demies-finale  face au Raja dans la course au trophée de la coupe du Trône. Du coup, je suis devenu l’homme à abattre.

Normal, vous êtes le patron du club. Les supporters ne vont pas demander quand même  la tête de votre tante  ou de votre belle-mère?

C’est pour cela que je me suis empressé de satisfaire leur revendication en annonçant  mon intention de démissionner de mon poste de président lors de la prochaine assemblée générale.  Je ne peux plus obtenir que ce que je n’ai déjà grâce au Wydad :  la notoriété, la gloire et les mandats électifs.

Partir sans rendre des comptes?

Au Maroc, on ne rend pas de comptes, encore moins dans le monde opaque du sport. Je vais me contenter comme tout le monde de présenter le rapport moral et financier qui passera comme une lettre à la poste.

La poste, le poste,  y a-t-il un pote pour  vous succéder ?

Je n’ai pas de pote, je n’ai que des  intérêts à défendre.

Visiblement, cela vous arrange de jeter l’éponge…

Franchement oui. J’ai  dévoilé  trop mon jeu et je n’arrive plus à entretenir ni le mystère ni à susciter l’intérêt. Et puis, je ne peux plus obtenir que ce que je n’ai déjà grâce au Wydad :  la notoriété, la gloire et les mandats électifs.

Aujourd’hui, je suis devenu un énorme  problème et je ne dois pas botter en touche. Je n’ai plus la baraka. J’ai perdu la main ou plutôt le pied.

Ne s’agit-il pas de votre part de la fameuse manœuvre de “ retenez-moi ou je pars” ?

Tout est possible dans le monde du foot et de ses dribbles.

On vous présente comme un homme d’affaires. Mais on ne sait pas dans quel secteur d’activité?

Je suis  dans tout ce qui rapporte beaucoup comme la pierre et le foncier sans être en première ligne ni se faire connaître. La rente est le sport ou j’excelle  le plus.

Votre devise?

J’aime plutôt les devises.

Je veux dire votre  règle dans la vie?

Vivons heureux, vivons couchés…  

Dernières Actualités
Les plus lus
miraouir
Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur : La migration de nos médecins est un cancer
Zarro
Marchica Med devant la justice : Une lagune et des lacunes
chankou site
Mauvaise gouvernance dans toute sa splendeur
Jordan-Bardella
Le cancre le plus illustre de France...