This is some text inside of a div block.

Ministre PJD déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocainst...

Ministre PJD déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nezha El Ouafi commente pour le Canard la dernière fatwa de la commission obscurité, éthique et toc du parti.

Ainsi la commission d’éthique et de transparence du PJD a blanchi les deux ministres du parti, Ramid et Amekraz, qui ont fait travailler leurs assistants sans couverture sociale…

Mieux, notre sacrée commission les a  absouts en leur pardonnant les petits péchés qu’ils ont commis sur terre en oubliant de déclarer à la CNSS leurs collaborateurs. Oublier ça arrive à n’importe qui…

Piétiner les droits sociaux des salariés par les deux ministres de votre parti  relève pour vous de l’oubli ?

Seul Dieu n’oublie pas. Sinon, tous les humains sont sujets à la défaillance de la mémoire.  Quand nous sommes pris le doigt bien enfoncé dans  le pot doux du péché, on convoque notre commission-lessiveuse pour blanchir le pécheur ou la pécheresse dans la plus grande transparence. Une telle instance est inexistante chez les autres partis qui visiblement manquent d’expertise en matière d’absolution de leurs congénères…  


Mais je vous rafraîchis la mémoire en vous rappelant que  vous n’avez pas pris la défense de la pécheresse selon les codes du PJD de la députée Amina Maelainine qui s’est fait enfoncer par votre commission suite à la révélation en janvier 2019 d’un cliché  la montrant sans voile,  en jean moulant, tout sourire et en plein saut, devant le Moulin rouge, à Paris…

Ah Maelainine ! Celle-là était difficilement défendable avec ses photos très osées qui nous ont fait beaucoup de mal en tant que parti au pouvoir qui met en avant les valeurs religieuses. En se dévoilant qui plus est en France dans des postures libertines, elle nous a démasqués un peu plus au risque de nous discréditer auprès de notre électorat naïf, pauvre et ignorant…


Mais qu’est-ce qui est plus grave, se délester du voile le temps d’un week-end à Paris ou voler les droits sociaux de sa secrétaire pendant près de 24 ans ?

C’est une question métaphysico-islamo-sociale que vous me posez-là. Pour ma part, je considère que M. Ramid n’a rien fait de répréhensible du moment qu’il s’est montré généreux avec elle de son vivant en prenant en charge ses frais médicaux…Elle est morte en étant soignée.  


Finalement, sous le vernis de l’islamisme il y a un PJD qui, dépourvu en plus de compétences, n’est pas plus vertueux que les autres. Finalement, quelle est votre valeur ajoutée réelle ?  

Notre valeur ajoutée c’est justement de ne pas en avoir. Et c’est ce qui fait notre différence.  Nous sommes passés du parti de la feinte et de la dissimulation à celui du scandale et de la honte.  

Êtes-vous  consciente que vous avez perdu votre virginité et votre prétendue probité ?

Absolument. Mais il nous reste l’absolution.


Les plus lus