Une équipe du Canard a été accueillie par le chef des Polisariens Brahim Ghali sous une tente caïdale dressée au...

Une équipe du Canard a  été accueillie par le chef des Polisariens Brahim Ghali  sous une tente caïdale dressée au milieu de nulle part...

Les forces armées royales ont nettoyé la zone démilitarisée de Guergarat de vos bandits  polisariens. Cela vous a-t-il surpris ?

Et comment !  Nos milices en haillons et armés de leurs fusils de pacotille ne faisaient pas du tout le poids devant les blindés de votre armée.  Dans leur fuite désordonnée, ils ressemblaient à des rats chassés par des éléphants. C’est la honte de notre foutue existence. On ne va plus se gargariser à Guergarat.  …

En vérité,  on  ne s’attendait pas à l’intervention de l’armée marocaine à Guergarat qui  nous a délogé royalement de notre zone de confort en nous privant de notre source de revenus…


Source de revenus ?

Oui, Guergarat nous permettait de survivre grâce au vol des routiers marocains qui conduisaient des camions remplis de victuailles de toutes sortes. Quelle provocation pour la horde d’affamés et de nu-pieds que nous sommes devenus.

On est devenus des petits bandits du désert frustrés et frustes  depuis que les subsides de l’Algérie, notre premier et unique sponsor officiel, ne sont plus ce qu’ils étaient.  En somme, on commençait à crever la dalle et ce dans l’indifférence de notre géniteur et de la communauté internationale. Il faut nous sauver…  


De qui ?

De nous-mêmes. Nous cherchons une porte de sortie mais nous n’en avons aucune. Les vents du désert ont tourné. Notre foutue cause ne fait plus recette,  nos soutiens de naguère des années 70, 80 et 90 nous ont lâché les uns après les autres, nous fuyant comme la peste. Plus le temps passait sans réaliser notre chimère d’indépendance, plus on devenait une entité encombrante dont il fallait se débarrasser…


L’essentiel c’est que le trafic routier  a été rétabli entre le Maroc et la Mauritanie après avoir été perturbé des semaines durant par vos petits truands…

Certes mais le Maroc nous a privé de notre petits trafics… Ce qui constitue une atteinte frontale aux droits de l’homme polisaroïde aux yeux de la loi de, l’Algésario que nous comptons défendre devant l’internationale des petits brigands.


Quelle est votre prochaine action foireuse ?

Perturber le processus de passation de pouvoir entre Trump et Biden. Mes milices comptent empêcher ce dernier de prendre possession de la Maison Blanche. Nous sommes des petits perdants et nous les resterons pour toujours…

Les plus lus