La rédaction
25/5/2020 3:18

Casablanca continue de produire des covidés via ces clusters à haut risque que sont principalement les usines, ...

Casablanca continue de produire des covidés via ces clusters à haut risque que sont principalement les usines, les supermarchés et les marchés tout court. Dernier foyer à corona en date, le célèbre marché Badr du quartier Bourgogne à Casablanca qui a été fermé par les autorités après la contamination de plusieurs commerçants. Lundi dernier, une ambulance sous escorte policière remontait à tombeau ouvert le boulevard Zerktouni en direction du CHU Ibn Rochd. Transportait-elle les infectés de ce marché très fréquenté par les habitants de la commune d’Anfa surtout en ce mois de ramadan ? L’alerte a été donnée  avec l’apparition d’un premier cas, il y a quelques jours, chez un boucher et une femme de ménage, ce qui a contraint certains commerces à fermer boutique mais pas tous. Négligence lourde de conséquences, puisque le virus s’est alors propagé comme une traînée de poudre  au sein des autres vendeurs du marché, obligeant les autorités de  fermer ce nouveau cluster jusqu’à la fin du mois de ramadan. Comme un malheur n’arrive jamais seul, des sources proches de la délégation de la santé à Settat, ont fait état d’un autre foyer de contagion qui s’est déclaré mardi 19 mai dans une usine de câblage à Berrechid (une quarantaine de km au sud-est de Casablanca) qui emploie près de 700 personnes. Selon la même source, 33 employés ont été testés positifs, 19 à Berrechid, 11 à Settat, 2 à Casablanca et 4 à Deroua. Sur les 82 cas testés positifs au Maroc lundi 18 mai à 16h00, 37 ont été recensés dans la seule région de Casablanca-Settat. Le bilan est ressorti à 7133 contrôlés positifs pour 4098 rémissions pour la journée du mercredi 20 mai après l'apparition de 110 nouveaux cas dont 70 rien qu'à Casablanca où un foyer épidémique a été  détecté encore dans une usine. Preuve que les zones industrielles doivent être surveillées comme le lait sur le feu. Sinon, ça risque de déborder de toutes parts…

Les plus lus
CANETON FOUINEURCoronavirus au Maroc : Un mois de cohabitation

Cela fait un mois jour pour jour que le Maroc a contracté son premier cas de coronavirus. C'était le 2 mars via un Marocain revenu ...

2/4/2020
CANETON FOUINEURLes Chats Confinés (Une fable du Chat Rouge) / Les mic-Mac high tech de Derb Chat Kleb

Au moment où notre jeunesse est assimilée à des ninjas aux sabres menaçants ou à des hooligans qui courent au milieu...

Chat Rouge
18/6/2020
CANETON FOUINEURIndustrialisation et souveraineté économique

Penser à l’après coronavirus par les temps de confinement qui courent est une tâche ardue. Si tout le monde, ou presque, admet qu’à ...

Abdeslam Seddiki
10/4/2020
CANETON FOUINEURMorts à l’étouffée

Depuis son apparition en décembre 2019 en Chine, le coronavirus a révélé au grand jour plein de vérités sur tous les plans en les ...

Jamil Manar
2/5/2020