Youssef Alaoui, président de la Fisa.

Après une bataille de plusieurs années, les aviculteurs ont enfin obtenu gain de cause. Et leur cause,...

Après une bataille de plusieurs années, les aviculteurs ont enfin obtenu gain de cause. Et leur cause, portée par la FISA depuis sa création en 1995, est tout ce qu’il y a de juste. Faire reconnaître que les revenus tirés de leur activité ont un caractère agricole et non industriel ou commercial comme cela était considéré jusqu’ici par le gouvernement. Ce qui a eu comme conséquence de leur appliquer le régime fiscal peu avantageux du commerce et de l’industrie alors que l’élevage de la volaille est intimement lié à l’agriculture…

La Loi de finances 2021 a mis fin à cette injustice qui a lourdement pénalisé les professionnels du secteur qui ont payé un lourd tribut à la crise sanitaire en raison de la chute drastique de la consommation des viandes blanches. A l’issue de cette victoire, ces derniers ont exprimé leur soulagement de voir la filière avicole intégrer officiellement le secteur agricole avec lequel leur fédération a pourtant signé dès 2009 un contrat-programme en vue de la mise à niveau de l’activité avicole. Satisfaction légitime. Les opérateurs de la volaille ne seront plus considérés comme des pigeons…

Les plus lus
CANETON FOUINEURRéhabilité avec honneur

Les verdicts en appel sont tombés dans le fameux procès des dirigeants de la CNSS. Si l’ancien secrétaire général...

Jamil Manar
29/10/2020
CANETON FOUINEURSanam Holding en pleine action

La compagnie d’assurances Sanlam vient de se renforcer dans le capital de Saham Assurance Maroc en acquérant 22,8 %...

La rédaction
5/5/2021
CANETON FOUINEURRamadan entre sacré, sucré et salé...

Censé être le mois d’abstinence et de piété, le Ramadan a été transformé depuis longtemps, par nombre de jeûneurs, en mois de tous les...

La rédaction
7/4/2022
CANETON FOUINEURLa solution Maroc Telecom

La crise sanitaire et le confinement qu’elle a imposé au Maroc a fait de l’enseignement à distance un outil essentiel d’apprentissage...

La rédaction
3/2/2022