Une fine équipe du Canard est partie à la recherche du directeur de l’épidémiologie Mohamed Youbi qui a disparu...

Une fine équipe du Canard est partie à la recherche du directeur de l’épidémiologie Mohamed Youbi qui a disparu mystérieusement  des radars et du petit écran...

Mais où-êtes-vous passé ?  Les Marocains ne vous vous voient plus à la télé ?


Le coronavirus m’a lessivé et m’a fait  prendre un grand coup de vieux. Mais heureusement,  il ne m’a pas tué. A force de présenter le bulletin quotidien des contaminations et des décès, j’ai chopé le désir de tout plaquer d’urgence et de m’autoconfiner.  


Vous avez même déposé votre démission qui n’a pas été acceptée…


Tout à fait. En plus,  le ministre n’en faisait qu’à sa tête et n’écoutait pas mes conseils précieux sur la gestion du déconfinement et la durée de la quarantaine au pays pour les Marocains bloqués à l’étranger. Quand toutes les caméras  du pays sont braquées sur vous et que votre photo est dans tous les journaux et les sites électroniques, il y a de quoi choper le melon.


Vous voulez dire que le coronavirus vous a grisé ?


Oui, il m’a fait tourner la tête. Pire que la drogue. Je suis devenu la star nationale par excellence que tout le monde attend avec impatience et regarde avec attention. Je crois que j’ai battu tous les records d’audience.  Pour un illustre inconnu de mon envergure, qui végétait dans l’ombre de la bureaucratie ministérielle avant le Covid-19, je dois une fière chandelle au corona qui m’a  donné un sérieux coup de pouce, plus puissant que les meilleurs pistons du monde… Une grande star est née et c’était Mohamed Youbi…


Mais le ministre vous a fait descendre brutalement sur terre…


Et je lui en veux pour ça. Il aurait dû au moins avoir le tact de me laisser planer…Figurez-vous qu’il m’a sèchement lancé que le patron c’était  lui et pas moi alors que j’étais convaincu du contraire surtout qu’il est beaucoup moins médiatisé que moi…


Et c’est ainsi que vous lui avez répliqué sèchement en lui demandant de trouver  quelqu’un d’autre pour passer à la télé ?


Absolument. Mais mon remplaçant n’a pas  séduit le grand public,  montrant qu’il est difficile de succéder à Mohamed Youbi. C’est moi que les Marocains réclament. Mais je ne peux pas revenir… Question d’amour-propre…


Ne pensez-vous pas vous lancer dans le cinéma ?


L’idée me trotte dans la tête. Mais je vise une superproduction hollywoodienne où je serai le héros principal ou au moins une émission à l’Américaine, intitulé Youbishow doit continuer …

Les plus lus
CANETON FOUINEURLe Maroc a-t-il laissé faire ?

L’enclave de Sebta a vécu lundi dernier un afflux migratoire sans précédent qui a poussé certains observateurs...

Jamil Manar
20/5/2021
CANETON FOUINEURHassan Derham déclare la guerre au clan Ould Errachid

Le nabab du Sahara, en difficulté sur plusieurs fronts après avoir perdu ses appuis dans l’establishment, s’est signalé récemment par un...

Jamil Manar
13/10/2022
CANETON FOUINEURDes défis et des handicaps

Dans cet entretien, Saâd Taoujni*, du haut de son expertise reconnue dans le domaine de santé, aborde les enjeux de la généralisation...

Jamil Manar
7/7/2022
CANETON FOUINEURLa mondialisation malheureuse

La guerre de Poutine contre le peuple ukrainien a-t-elle sonné la fin de la mondialisation heureuse ? La flambée vertigineuse...

24/3/2022