La rédaction
3/12/2020 0:58

La Fédération française des industriels charcutiers traiteurs (Fict) est en colère. Début octobre, elle a envoyé une mise en demeure à...

La Fédération française des industriels charcutiers traiteurs (Fict) est en colère. Début octobre, elle a envoyé une mise en demeure à Yuka, l'application française de notation des produits agroalimentaires. Le crime de Yuka ? Avoir initié en novembre 2019 conjointement avec la Ligue contre le cancer et l’ONG Foodwatch une pétition en faveur de l’interdiction des sels nitrités.

« Le texte apparaît dès que les consommateurs scannent un produit qui contient des sels nitrités. Cela contribue à dénigrer nos entreprises et nos charcuteries», explique le président de la Fict Bernard Vallat. Les industriels exigent la suppression du lien vers la pétition mais aussi « la modification du système de notation sur les produits comportant les additifs E249, E250, E251 et E252 » réputés dangereux pour l’organisme. L’appel de Yuka, qui a recueilli plus de 25 000 signatures depuis son lancement, menace un business juteux mais préjudiciable pour la santé du consommateur. Solidaire de Yuka dont il a signé des deux mains la pétition de soutien de sa cause face aux « tentatives d’intimidation » de la Fict, le Canard a consacré au cours de ces dernières années plusieurs enquêtes sur le caractère néfaste de l’industrie des viandes transformées dont les différents produits (mortadelle, Luncheon…) sont bourrés de saloperies…Haro sur la bouffe industrielle !  Elle est certes bonne en bouche mais elle vous bouffe la santé.

Les plus lus
Après avoir été testé positif, Trump se déclare négatif

Qui de Donald Trump ou de Joe Biden remportera l’élection présidentielle 2020 ? Difficile de livrer un pronostic...

La rédaction
5/11/2020
CANETON FOUINEURQui a voulu piéger Farid Bennis ?

Le cérémonial royal en guise de bienvenue organisé en l’honneur du nouveau président de Laprophan ressemble...

Jamil Manar
16/7/2020
CANETON FOUINEURLa déclaration de Rabat

Opéré par la compagnie El Al baptisé « 555 » (en référence à la « main de Fatma » associée au chiffre qui habille l’avion pour se protéger..

La rédaction
24/12/2020
CANETON FOUINEURNaissance d’une quête douloureuse

Il est des histoires bouleversantes qui empoisonnent la vie de leurs victimes. C’est le cas de Brahim Kermaoui qui fait partie...

Jamil Manar
11/2/2021